Accueil | Savoir-Faire | Études de cas | Réhabilitation d’un bâtiment de stockage – CERIB

Réhabilitation d’un bâtiment de stockage en centre de formations ! 

Un bâtiment exemplaire mêlant éco-conception et BIM !

CONTEXTE

Pour poursuivre ses engagements RSE et environnementaux, le CERIB a fait le choix de réhabiliter un ancien bâtiment de stockage de 541m² situé sur son site, pour abriter son futur centre de formations. À travers ce projet, le CERIB souhaite réaliser un bâtiment démonstrateur « économie circulaire » notamment par une approche systémique en phase de curage(prévention des déchets, réemploi, recyclage) et de réhabilitation (architecture modulaire, réemploi, éco-conception, etc.) qui intègre à chaque étape du projet une approche BIM et numérique.

Client : CERIB
Lieu : Epernon (28)

OBJECTIFS – ASSISTANCE À MAÎTRISE D’OUVRAGE ECONOMIE CIRCULAIRE

  • Réaliser un diagnostic Produits, Équipements, Matériaux et Déchets (PEMD),
  • Ancrer le diagnostic PEMD dans une réalité territoriale au moyen d’une étude des acteurs et des filières locales de valorisation,
  • Montée en compétences de l’ensemble des acteurs du projet,
  • Soutenir la Maîtrise d’Ouvrage lors de l’ensemble des étapes du projet (de la phase projet à la livraison).

MISSIONS | LIVRABLES

  • Étude documentaire (plan, contrat d’entretien, diagnostic amiante, historique des bâtiments…)
  • Réalisation du diagnostic PEMD sur site :
    • Inventaire détaillé et localisé qui recense l’ensemble des produits, équipements, matériaux et déchets en spécifiant, au travers de fiches ressources (caractéristique, quantité, pollutions, mode de valorisation, préconisations pour la dépose soignée, précisions sur les modalités de tri… )
  • Réalisation d’un diagnostic d’acteurs et filières présents sur le territoire (installations de stockage, recycleurs, plateformes de réemploi, ressourceries…) vers lesquels les flux peuvent être fléchés. Ce travail permettra ainsi de maximiser le taux de réemploi, de réutilisation ou, à défaut, de recyclage. Le périmètre géographique a été adapté en fonction des matériaux de manière à assurer la viabilité économique et environnementale des valorisations proposées. La liste fait également figurer les points proposant la reprise sans frais des déchets dans le cadre de la REP PMCB.
  • Montée en compétences de l’ensemble des acteurs du projet au moyen de sessions de sensibilisation
  • Assistance à la rédaction des pièces écrites aux moyen de préconisations à intégrer au DCE,
  • Assistance à la sélection des entreprises travaux au moyen d’une grille de notation économie circulaire pour s’assurer de la viabilité technique des solutions proposées par les entreprises,
  • Suivi des travaux (tri 7 flux sur chantier…).

CHIFFRES CLÉS – DIAGNOSTIC PEMD ET FILIERES

0%
taux de réemploi / réutilisation
0%
taux de recyclage
0%
taux d’élimination
0
entreprises locales
0
filières de valorisation identifiées sur le territoire
0
ingénieurs économie circulaire Agyre

RÉSULTATS CLÉS

  • Un bâtiment, plusieurs usages, un aménagement modulaire et évolutif
  • 9 configurations possibles
  • Mise en place d’une démarche d’économie circulaire tout au long du projet :
    • Diagnostic PEMD (52% des gisements réemployables)
    • Préconisations à la conception : solutions bas carbone, recyclées, biosourcées, etc.
    • Mobilisation d’acteurs locaux
    • Intégration de clauses économie circulaire au DCE
    • Gestion optimisée des déchets en phase chantier (tri 7 flux)
  • Maquette BIM, pour la conception et l’exploitation
  • Montée en compétences des acteurs du projet

MATÉRIAUX CIRCULAIRES / PROCESS 

  • Dépose et réemploi de la mezzanine le temps de l’agrandissement de plancher (CERIB),
  • Conservation de la structure du bâtiment et modification au minimum / tri 7 flux sur chantier de déconstruction (ALM et SATRI),
  • Construction du gradin préfabriqué avec du béton bas carbone (préfa CAPREMIB et ALM pour la pose) – émissions de gaz à effet de serre inférieures
  • Traitement des parvis :
    • Couche de forme issu de béton concassé,
    • Bordures avec granulats recyclés,
    • Revêtement en pavés coquillage ALKERN (Eiffage pour la pose) – utilisation de coquilles de Saint-Jacques en remplacement partiel de granulats (30%)
    • Réseaux : gravillons et sable issus de plateforme de revalorisation locale,
  • Menuiseries extérieures en Pin PEFC, trois plis – lamellé collé – abouté (Lorillard) – méthode qui limite la quantité de déchets lors de la production,
  • Isolation plenum : fibre de bois type Iflex 55 (ISONAT et SOPRIBAT pour la pose) – un isolant minéral et biosourcé qui permet d’éviter un déphasage important,
  • Revêtement de sol souple (REVNOR pour la pose) – pose désolidarisée, sans colle et matériaux recyclables,
  • Peinture végétale de composants naturels et renouvelables type Algo Deco (SOPRIBAT pour la pose) – biosourcée avec un taux d’émissivité 10 fois inférieur aux normes.